On a tous eu à répondre à cette question : Ça fait combien de temps que tu viens au camp ? Les réponses sont variées et les façons de les présenter aussi. Quand on me le demande, je réponds souvent : ouf…trop longtemps. Trop longtemps pour ce que mon entourage trouve normal en fait. Tu travailles encore là ? Tu perds ton temps ! Quand est-ce que tu te trouves une job d’adulte !? C’est souvent la réaction des gens qui n’ont pas connu l’expérience des camps.

Continue…

Rawdon, 30 degrés sous zéro, un banc de neige et des tentes prospecteurs. C’est possiblement la première fois où je me suis senti hors de ma zone de confort en milieu naturel. J’avais peut-être 12 ou 13 ans. Nous étions sortis pour le week-end avec mon unité d’éclaireurs, dans les scouts. Cette année là, j’ai non seulement appris que laisser son manteau et ses bottes humides à l’extérieur de l’abri pour la nuit était une mauvaise idée, mais aussi qu’ils étaient impossibles à enfiler une fois gelés. Plus que ça, j’ai appris comment me débrouiller et demander de l’aide. Vous comprendrez que j’en avais cruellement besoin. L’essentiel, c’est que j’ai appris.

Continue…

Bien que peu d’études sur le sujet aient été conduites, la communauté du tourisme d’aventure, celle des camps et celle des adeptes du plein air s’entendront probablement pour dire que de pratiquer des activités en pleine nature offre des bénéfices sur le plan personnel du participant. Déterminer quels sont ces bénéfices est un dossier épineux en soit et on peut supposer que le tout peut varier en fonction de la nature de l’activité, de la façon de l’encadrer et de la philosophie de la compagnie ou du pourvoyeur offrant le service. Il est donc d’autant plus difficile de déterminer comment on peut atteindre des bénéfices, considérant que ceux-ci ne sont pas bien définis.

Continue…

SAVIEZ-VOUS QUE…

La Fondation des Camps Odyssée a pour mission de soutenir les Camps Odyssée dans le maintien
de leur programmation et de leurs infrastructures, elle permet également  à des clientèles dans le besoin, provenant de milieux moins favorisés ou souffrant de maladies ou de handicaps de vivre l’aventure unique offerte par les Camps Odyssée.

Continue…

Les grands rêveurs

♫ On ne voit loin devant que de l’eau des arbres et des
bûches. On ne sent que le vent; on n’entend que le bruit des canots dans l’eau. ♫

La lune se lève sur la Broadback. On est loin de nos premières expéditions. Où on allait à peine de l’autre côté du lac. Aujourd’hui, vingt deux heures de voiture nous séparent de notre point de départ. Trente deux jours de canot
nous séparent de notre point d’arrivée.

Pour sortir de ce quotidien qui nous étouffe. Pour faire face à ces paradis qui nous font peur. Nous sommes 7 filles et 5 gars. Rapprochés par l’inconnu.

Continue…

J’avais 13 ans quand mon expérience en camp de vacance a changé ma vie.

Je n’avais pas beaucoup d’amis. Au secondaire, je ne savais pas comment faire le premier contact. Ça faisait plusieurs années que je fréquentais les camps de vacances, mais je m’inscrivais toujours avec une amie. Je n’ai donc
jamais senti le besoin de faire des contacts avec les autres filles de la hutte : j’en avais déjà une, amie. Faire le pas de plus m’angoissait profondément. Alors je ne le faisais pas.

Continue…